close

Le kouglof alsacien

JMR_4220
Lindsay's photography

Review overview

Aimez-vous le kouglof? 9.5
La recette vous paraît-elle claire? 8.5
Si vous l'avez essayé, vous a-t-elle été utile? 8.8
Taux de réussite. 8.5
Qualité des photos. 9.5
L'avez-vous partagé avec vos amis? 6

Summary

8.5 Score

Fierté de l’Alsace, le kouglof (ou Kougelhopf) aurait été confectionné pour la première fois par les Rois mages pour remercier le pâtissier Kugel de Ribeauvillé de les avoir hébergés. La forme du gâteau évoquerait celle de leurs turbans. Étymologiquement, il s’agirait d’une boule (Kugel-) qui saute (-hopf) hors du moule. On raconte que Marie-Antoinette l’appréciait particulièrement et qu’elle l’aurait introduit à la cour de Versailles.
Cette brioche aux raisins secs n’est pas seulement préparée en Alsace. On la retrouve en Autriche, en Allemagne et en Suisse. En Alsace, on la prépare aussi à Noël dans des déclinaisons très festives : à la pomme cannelle, aux pépites de chocolat, aux fruits confits, glacé…
Le kouglof est délicieux au petit déjeuner comme au goûter, y compris le lendemain, en tranches légèrement toastées. Avec ses raisins et fruits confits, son parfum de fleur d’oranger, sa croûte badigeonnée d’un sirop de sucre, c’est la plus sophistiquée et la plus exquise des brioches.

Informations utiles

Recette pour 8 à 10 personnes
25 minutes de préparation – 45 minutes de cuisson – 180 minutes de repos

Ingrédients

-500g de farine
-2 oeufs de 50g
-100g de sucre
-200ml de lait demi-écrémé
-175g de beurre doux à température ambiante
-un sachet de 5g de levure de boulangerie séchée (francine)
-5g de sel
-160g de raisins “sultans”
-1 cuillerée à soupe de rhum ambré
-sucre glace

Préparation et cuisson

1. Mettre le sucre, le sel, les oeufs et la moitié du lait dans la cuve d’un batteur. Bien mélanger.
2. Mettre la levure séchée dans un petit bol. Et ajouter l’autre moitié du lait qui sera tiédi au préalable.
3. Ajouter la farine sur le mélange oeufs-sucre, puis ajouter la levure diluée.
4. Commencer à pétrir avec le crochet pendant une quinzaine de minutes.
5. Pendant ce temps, laisser tremper les raisins dans de l’eau chaude avec un ou deux bouchons de rhum ambré.
6. Au bout de quinze minutes, la pâte s’est lissée et commence à devenir élastique (sous l’effet de la levure).
7. Ajouter le beurre à température ambiante, coupé en morceaux.
8. Puis pétrir de nouveau, quinze minutes. La pâte se détache normalement du bord de la cuve.
9. Ajouter les raisins égouttés. Puis mélanger suffisamment pour les incorporer.
10. Beurrer largement un moule à Kouglof. On peut disposer des amandes dans les rainures du moule. Dans ce cas, il faut pas mal de beurre pour les coller.
11. Verser la pâte dans le moule et laisser lever pendant 2 heures.
12. Cuire à 180°C pendant 45 minutes.
13. Démouler sur une grille et laisser refroidir.
14. Saupoudrer de sucre glace.

Bien réussir votre kouglof…

  1. Pour faire lever la pâte, l’idéal est un environnement qui a une température d’environ 25°/30°C. Pour cela, on peut préchauffer légèrement le four. Mais attention une température supérieure à 50°C tue les levures. Laisser reposer 3h30 après cuisson.
  2. Sortir les ingrédients frais du frigo (oeufs, lait, beurre) au minimum 2 h avant de préparer la pâte.
  3. Préparer la pâte dans un endroit sans courant d’air où il fait assez chaud.
  4. A déguster avec un café… voire à l’apéritif avec un bon vin blanc ou un crémant… d’Alsace bien sûr!

Dans ma pâte à kouglof, je mets de la levure de boulanger fraîche que je trouve, soit en supermarché dans le rayon frais si on a de la chance, soit auprès de mon boulanger qui m’en met de côté de temps en temps et en échange il a droit à une belle part de kouglof! Je peux dire que ça change tout au niveau goût. La pâte a un petit goût plus délicieux !

Alice, mamie alsacienne

Où trouver les meilleurs kouglofs à Paris?

Your hispter man
Mamie Alice
  1. Boulangerie Vandermeersch – 278 avenue Daumesnil, Paris XIIe – Tél. 01 43 47 21 66
  2. Raoul Maeder – 157 boulevard Berthier, Paris XVIIe – Tél. 01 46 22 50 73
  3. Lenôtre – 16 boulevard de Courcelles, Paris VIIIe – Tél. 01 45 63 87 63
  4. Sébastien Gaudard – 22 rue des Martyrs, Paris IXe – Tél. 01 71 18 24 70
  5. La Grande épicerie – 38, rue de Sèvres, Paris VIe
    C’est mon préféré, mais c’est aussi parce que j’y suis fourré 3-4 fois par semaine.
    Mais le kouglof gagnant est celui de la boulangerie Vandermeersch (élue meilleure boulangerie de France par M6). Et pour cause: Stéphane Vandermeersch, le patron, a été formé par Pierre Hermé, le plus alsacien des grands pâtissiers français.
Tags : alsacekougelhopfkouglof
Lindsay

The author Lindsay

Leave a Response